Aurélie Coupat

contact : atelierdespetitespensees@gmail.com  

Tél : 06.65.17.74.09    

ANGERS

  • Facebook Basic Black
  • Black Instagram Icon

La philosophie pour les enfants

Pourquoi ?

     Les philosophes n’ont pas attendu le XXIème siècle pour se poser la question. Epicure disait en son temps qu'il n'est jamais trop tôt autant qu'il n'est jamais trop tard pour philosopher. 

On peut trouver étonnant que la philosophie n’apparaisse que tardivement – ou de manière discrète - dans la scolarité de nos jours, car philosopher est une activité qui se trouve au cœur même de la vie.

Pourquoi vit-on ? Qu’est-ce qui rend heureux ? C’est quoi la joie ? Pourquoi ne peut-on faire ce que l’on veut ? etc…

La liste des questions philosophiques est longue, très longue ; et ces questions nous accompagnent, pour la plupart, toute notre vie. En fonction des évènements qui jalonnent notre parcours, nous nous posons toujours des questions philosophiques.

N’avez-vous pas remarqué que vos enfants en sont aussi friands ?

 

  Il semble logique, si ce n'est naturel, voire essentiel d’accompagner les enfants dans leurs questionnements, tout en restant en adéquation avec leur maturité et leur développement.

Les ateliers de philosophie sont une occasion pour eux de pouvoir échanger librement, de dire ce qu’ils pensent, sans jugements ou notation à la clé.

 

Ce que la philosophie peut apporter aux enfants, c’est :

  • Apprendre à penser par soi-même

  • Apprendre à gérer les émotions

  • Développer la confiance en soi

  • Ecouter et respecter l’Autre, sa sensibilité, ses opinions

  • Améliorer l’expression orale et la prise de parole en public

  • Forger l’esprit critique et l’esprit d’analyse

  • Développer une meilleure connaissance de soi et du monde qui nous entoure

 

Finalement à savoir être, à savoir vivre ensemble - slogan de l’association SEVE où je me suis formée pour cette discipline.

 

C’est aussi la raison pour laquelle je propose aux enfants de débuter par une pratique de l’attention. C’est une méditation laïque qui leur permet d’être à l’écoute de leurs sensations corporelles, ici et maintenant. On peut dire que c’est une pratique de pleine conscience, de pleine présence.

Cet exercice leur donne des clés au quotidien pour les aider à :

  • S’apaiser quand ils en ont besoin (colère, fatigue, tristesse…)

  • Se concentrer

  • Etre présents dans l’instant

"Que personne, parce qu’il est jeune, ne tarde à philosopher, ni, parce qu’il est vieux, ne se lasse de philosopher ; car personne n’entreprend ni trop tôt ni trop tard de garantir la santé de l’âme. Et celui qui dit que le temps de philosopher n’est pas encore venu, ou que ce temps est passé, est pareil à celui qui dit, en parlant du bonheur, que le temps n’est pas venu ou qu’il n’est plus là"
 
EPICURE, Lettre à Ménécée